Née en 1979 à Naples (Italie) Bio Hétérogène dans ses thèmes et les moyens utilisés, ma proposition pour Art Contest 2013 se dévoile dans les stratégies et approches des quatre travaux présentés. L’immédiateté du journal lumineux Weather Forescast nous absorbe dans des possibles futurs. Ces événements à venir sont paradoxalement familiers, comme déjà vus, déjà […]

Née en 1979 à Naples (Italie)

Bio

Hétérogène dans ses thèmes et les moyens utilisés, ma proposition pour Art Contest 2013 se dévoile dans les stratégies et approches des quatre travaux présentés.

L’immédiateté du journal lumineux Weather Forescast nous absorbe dans des possibles futurs. Ces événements à venir sont paradoxalement familiers, comme déjà vus, déjà vécus. Les trames de film de science-fiction y défilent l’une derrière l’autre comme pour créer un unique présage.

La colonne sonore de la vidéo Riches Claires renforce ce sens d’expectative. Sur un fond de nuages du Nord, les percussions et les oiseaux se jouent des caractéristiques renaissantes de l’église. L’architecture en devient méconnaissable, hors temps, hors lieu.

Vingt formes structurent les dessins de De Haan. En se rapprochant, ces toits noirs se couvrent de plumes. Dans la profondeur du blanc apparaissent les maisons de ce village sur la Mer du Nord. Les géométries saillantes des toits contrastent avec ces architectures domestiques du quotidien bourgeois. Leur nom de villégiature renvoient à un certain exotisme, déjà goûté ou seulement rêvé, comme les présages de l’enseigne Led.

La diapositive Untitled nous plonge dans un paysage désertique de terrasses agricoles palestiniennes. L’architecture coloniale s’y fond avec l’horizon. La photographie dialogue avec Weather Forecast, elle nous parle des relations de pouvoir au travers d’un portrait paysager.