Né en 1980, Manresa (Espagne).

Oriol Vilanova est intéressé aux paradoxes inhérents à la culture de masse, une obsession qui l’a porté à collectionner différentes séries de cartes postales trouvées aux marchés aux puces. Il s’intéresse également à la qualité monumentale de certaines idées, icônes et figures que, maintenant, quand le vingtième siècle est passé, semblent prendre un aspect à la fois monstrueux et comique. Ses approches sont enfin conceptuelles. Installations minimalistes, performances, écrits, basées sur la répétition et l’exagération.