Née en 1992, Anvers.

Catharina Dhaen est une jeune peintre née en 1992 à Anvers.  Elle voit l’acte de peinture comme un jeu – de plus elle se passionne pour le jeu d’échecs.  D’une part, elle pense aux stratégies mises en œuvre par le joueur d’échecs, mais d’autre part elle se révolte contre la rigidité qu’entraîne la contrainte d’un scénario préétabli.  D’ailleurs Dhaen ne décide pas d’avance à quoi le tableau devrait ressembler.  Elle travaille de façon organique, ce qui permet au sujet de s’actualiser à travers les couleurs.  La peinture naît de fait par l’action du peintre.  L’acte pictural se compose de mouvements et de contre-mouvements se succédant – action et réaction.  L’artiste suit son instinct et refuse toute concession au formalisme.  Son œuvre est à vif et sensuelle à la fois.  L’interaction entre la rudesse et le radical de l’acte pictural s’opposant à l’épiderme délicat des couleurs couvrant la toile la fascine.  L’œuvre nous raconte la démarche de l’artiste dans son acte de création.