Née en 1980, Seville (Espagne).

Le travail pictural de Gloria Martín s’articule autour de l’univers muséal et de la sacralisation de l’objet artistique comme vestiges contemporains en menant une réflexion sur leur signification, leur histoire et leur mise en contexte. Sa peinture est le métalangage auquel elle a recours pour parler de ses lieux d’intimité. Elle nous rapproche du Musée par le biais de thèmes relatifs au langage pictural ou à la dialectique contenant / contenu.

Les peintures présentées au concours ART CONTEST appartiennent au projet “El Traslado de la Imagen” et ont un rapport avec la mémoire historique de l’art et l’absence de l’œuvre d’art dans le contexte muséal. Elles s’inspirent des photographies documentaires prises au cours de l’évacuation du Musée du Prado pendant la Guerre civile espagnole. L’idée du musée vide devient actuelle, en transformant les désolantes images du musée en guerre en une possible métaphore de la situation que traverse aujourd’hui la culture.